Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par CNIP63

Et si on parlait d'économie souterraine ?

Pascal Pointud , membre du bureau du CNIP 63 , accompagné de Jean-Pierre Brenas à participé, en fin de semaine, à une réunion entre Grégory Bernard adjoint chargé de l'Urbanisme Habitat Logement et l'association LCCL regroupant de nombreux riverains du quartier Crouel Croix Leonardoux présidée par Dominique Bouille, .. qui s'inquiète des perturbations et nuisances civiques causées par la présence d'un camp important de "gens du voyage" au coeur de leur quartier .
En cause, les désagréments causés par le brûlage des câbles , malgré les engagements électoraux du maire ainsi que le projet de mise à disposition des "voyageurs*" de deux nouvelles maisons .
Pascal Pointud à prouvé à l'assistance que la responsabilité de cette incurie relevait uniquement de la mairie (arrêté préfectoral), et avec Jean Pierre Brenas , a proposé d'instaurer une "participation citoyenne" , outil maîtrise et validé par de nombreuses préfectures .
l'assistance à été très intéressée et même Mr Grégory Bernard à acquiescé à l'idée .
à suivre donc ...
et le CNIP63 s'y emploiera !

En marge de cette réunion qui a pointé du doigt l'incurie municipale, un autre lièvre a été levé celui de la révélation du travail accompli par l'association chargée de régler les problèmes, l'association de gestion du schéma des gens du voyage (AFSGV63)... qui s'était engagée, en 2015, à ... Blablabla...
Travail accompli... c'est à dire rien ...NADA !

sauf ....que ... Dans le cadre des appels à projet du Fonds social européen Inclusion, géré par le Conseil départemental du Puy-de-Dôme, l’AGSGV63 est financée depuis le 1er septembre 2015 pour une mission spécifique de 2 ans sur « La prise en compte de l’activité de ferraillage des gens du voyage dans la filière du recyclage ».

Nous sommes vraiment heureux de constater que l'Europe finance grassement cette association qui s'est engagée à lutter contre l'économie souterraine des "voyageurs" et dont les riverains n'ont pas eu de nouvelles depuis bien longtemps ...
.
Ah, cette si décriée économie souterraine prend bien des visages !

(Déjà en 2014... et depuis, rien n'a bougé, bien au contraire, malgrè les promesses d'Olivier Bianchi :Article dans Info-Mag du 10 Mars 2014 )

Commenter cet article